Loyer impayé, comment s’en prémunir ?

Il arrive parfois que les locataires d’un appartement se montrent insolvables en ce qui concerne leurs dettes locatives. Le bailleur se retrouve donc dans une situation très complexe notamment avec un énorme manque à gagner. Heureusement, il existe des astuces qui permettent aux bailleurs de se prémunir contre les loyers impayés.

Le choix du locataire

En principe, un locataire sérieux se donnera tous les moyens nécessaires pour s’acquitter régulièrement de ses loyers. Il ne voudra pas se retrouver dans des situations conflictuelles avec son bailleur. Ainsi, pour se prémunir contre les loyers impayés, l’une des meilleures méthodes est de bien choisir son locataire. Pour cela, certaines techniques doivent être mises en œuvre.

Tout d’abord, le choix du locataire doit se baser sur des critères stricts permettant de déterminer le caractère sérieux du potentiel locataire. À cet effet, vous devez recueillir certaines pièces. Il s’agit entre autres de :

  • La pièce d’identité ;
  • Documents servant de preuve pour les revenus du locataire et du garant ;
  • Documents servant de preuve pour l’activité professionnelle du locataire, ainsi que celle de son garant ;
  • Un justificatif de domicile.

Après la collecte des informations, il faudra ensuite s’assurer de leur véracité. Ainsi, vous devez vérifier la carte d’identité du locataire, l’exactitude de son numéro de sécurité sociale, la source de ses revenus, l’existence de l’entreprise qui l’emploie. Faites surtout attention aux faux documents que peuvent fournir certains locataires mal intentionnés.

En choisissant avec précaution vos locataires, vous réduisez les possibilités d’avoir des loyers impayés. Si malgré cette mesure, vos locataires ne s’acquittent pas de leurs loyers dans le délai, il existe d’autres techniques que pouvez appliquer.

signature loyer impayé

La souscription aux loyers impayés

Pour éviter les loyers impayés, il est du ressort du bailleur d’exercer une certaine rigueur en ce qui concerne la procédure de recouvrement des loyers. Cependant, pour se mettre à l’abri de tout risque, il peut souscrire à une assurance loyers impayés.

Au vu du nombre d’assureurs qui proposent ce type de service, le choix d’un spécialiste peut sembler complexe. Dans tous les cas, il est important de prendre connaissance du contenu des offres afin de connaître avec exactitude les conditions de remboursement de l’assureur.

En réalité, les assurances loyers impayés sont généralement très rigoureuses sur le respect des procédures. Vous devez donc veiller à vous conformer aux délais imposés afin de pouvoir bénéficier de l’assurance en cas de sinistre (loyers impayés).

En plus des loyers impayés, certains assureurs se chargent également de la couverture :

  • Des charges impayées ;
  • De la détérioration immobilière du fait du locataire ;
  • Du départ anticipé du locataire, ou de son décès.

Avec l’assurance loyers impayés, vous avez la possibilité d’obtenir jusqu’à 36 mois de remboursement de loyers impayés, selon les conditions de l’assureur.

logement loyer impayé

Exiger une caution

Dans l’optique de se prémunir contre les impayés, le bailleur peut exiger de son futur locataire, une caution. En effet, la caution est une personne physique ou morale qui prend l’engagement de payer les dettes locatives du locataire.

Cette caution intervient donc quand le locataire ne s’acquitte pas de son obligation. La caution est encore connue sous le nom de garant. Elle peut être simple ou solidaire.

Dans l’un ou dans l’autre cas, la caution est un système qui permet au bailleur d’obtenir le paiement de son loyer auprès d’une personne autre que le locataire, en cas de défaillance de ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.