Porter réclamation auprès de Pacifica

Créée en 1990, Pacifica est une filiale d’assurance qui a rejoint le Crédit agricole en 2009. Pacifica propose principalement des contrats d’assurance de biens et responsabilités (automobile, habitation, etc.) aussi bien à des particuliers qu’à des professionnels.

Si vous subissez un litige avec un contrat d’assurance Pacifica, vous pouvez porter une réclamation et éventuellement saisir le médiateur. On vous explique comment faire.

Contacter le service client de Pacifica

Consulter la FAQ

réclamation pacifica

Avant que vous ne procédiez à une réclamation auprès de Pacifica, il convient de tenter de trouver une solution à votre litige.

Vous pouvez commencer par consulter la Foire aux questions (FAQ). En effet, il est possible que votre problème ne soit lié qu’à une mauvaise connaissance de votre contrat d’assurance Pacifica. La FAQ du Crédit agricole vous propose alors des réponses générales aux questions les plus posées par les clients, sur les différents contrats d’assurances (auto, moto, habitation, emprunteur, loisirs et quotidien).

Il vous suffit de descendre dans la rubrique “S’assurer” puis de cliquer sur le type de d’assurance concerné par le différend. Vous obtiendrez ainsi des informations sur le fonctionnement de votre contrat Pacifica.

Prendre contact avec votre agence

Si la Foire aux questions n’a pas régler votre problème, vous devez dans ce cas, en informer votre conseiller habituel du Crédit agricole. Expliquez-lui alors la raison précise du différend. Il est fortement probable qu’il puisse vous apporter satisfaction, selon le motif de la demande.

Vous pouvez alors contacter votre conseiller par téléphone, par e-mail ou directement à l’agence. Il est préférable de prendre un rendez-vous avant de vous déplacer dans votre agence.

Les coordonnées de votre agence Crédit agricole sont disponibles sur le site internet de la société.

Téléphoner à Pacifica

Si votre conseiller n’a pas été en mesure de vous proposer une solution satisfaisante, vous pouvez alors téléphoner au siège social social de Pacifica.

Expliquez alors à votre interlocuteur tous les détails du litige et que votre conseiller du Crédit agricole ne vous a pas apporté satisfaction. Si ce dernier n’est également pas en mesure de vous apporter satisfaction, il doit dans ce cas vous indiquer la démarche pour déposer une réclamation.

Composez le 01 43 23 03 33 (appel non surtaxé, prix d’un appel local).

Déposer une réclamation auprès de Pacifica

Si vous n’êtes pas parvenu à obtenir satisfaction à votre litige, vous avez donc la possibilité de porter une réclamation formelle auprès de Pacifica.

Vous devez pour cela faire une demande écrite, sur papier libre, que vous devez envoyer en recommandé avec accusé de réception à l’adresse suivante :

Pacifica,
Service Consommateur,
8/10 boulevard de Vaugirard,
75724 Paris Cedex 15.

Pour que votre réclamation puisse être traitée rapidement, vous devez y inscrire certaines informations indispensables :

  • vos coordonnées complètes (prénom, nom, adresse, numéro de téléphone, e-mail) ;
  • la référence de votre contrat et le type d’assurance concerné ;
  • un résumé bref mais concis qui décrit le litige ;
  • les démarches que vous avez déjà effectué avant ce courrier.

Pacifica s’engage à vous apporter une réponse dans un délai maximal de 2 mois après la notification de votre réclamation.

Saisir un médiateur indépendant

logo pacifica

Logo Pacifica à but illustratif

En cas d’échec de votre réclamation auprès de Pacifica, vous avez la possibilité de saisir un médiateur. Son rôle est d’aider les consommateurs à résoudre les désaccords qui persistent avec un professionnel.

Vous pouvez alors le saisir, gratuitement, si vous estimez que la réponse à votre réclamation est insuffisante, ou bien si Pacifica n’a pas répondu à votre réclamation dans les deux mois suivant sa notification.

Rendez-vous sur www.mediation-assurance.org ou envoyez un courrier à l’adresse qui suit :

La médiation de l’assurance,
TSA 50110,
75441 Paris Cedex 9.

2 commentaires sur “Porter réclamation auprès de Pacifica”

  1. Même si l’agent chargé de notre dossier a fait son possible pour que nous soyons satisfaits par un dédommagement acceptable, nous sommes restés sur notre faim. Avec une assurance de formule intégrale, valeur assurée en bijoux et objets précieux en cas de vol pour 11 000€ et 20 000€(le clause: plafond de garantie prévu sue votre confirmation d’adhésion ?)
    De plus lors de la signature du contrat (j’étais délégué de CA depuis 7 ans), l’agent m’a bien précisé que faute de facture (l’essentiel étant des bijoux de famille,( arrières-parents, parents) impossible d’avoir les factures, alors faites des photos. Chose dite chose faite? Il aurait été souhaitable de nous faire une proposition de montant d’indemnisation, voir nous communiquer le compte rend d’expertise, ce n’est pas un secret d’état. La réponse donnée par la personne chargée du dossier ne nous a pas convaincu et nous pensons bien aller en médiation par l’intermédiaire de notre avocat aux affaires, si nous ne trouvons pas un arrangement.

  2. Litige en cours avec Assurance habitation PACIFICA.
    Suite à un dégât des eaux (Sol sous carrelage ruiné dans salle de bains avec décollement du carrelage et menaces d’effondrement des appareils, WC, chauffe-eau, cabine de douche, suite à des fuites invisibles qui venaient de derrière une cloison) Après plus d’un mois d’attente pour un rendez-vous d’expertise, l’experte en question ne se présente pas car “sa plateforme lui a communiqué une mauvaise adresse. Elle propose finalement de faire l’expertise en visio Whatsapp.

    Réalité des dégâts et réparations à prévoir :
    Démontage des sols et cloisons endommagées par la fuite d’eau (carrelage sur plancher agglo marine avec couche d’étanchéité) + évacuations des déchets (accès difficile, habitation de montagne), le démontage des éléments sanitaires soit une cabine de douche + receveur et paroi en carreau de plâtre, un WC, un chauffe-eau et la reconstruction du sol et des cloisons en neuf (placo + laine de roche + faience) puis remontage des éléments avec raccord plomberie à refaire.
    Deux devis de deux entrprises différentes pour un montant de 11000 euros.

    Estimation/Proposition de Pacifica : en tout et pour tout
    dépose plancher – fourniture et pose solivage
    fo et po agglo – manutention elements sanitaire TOTAL 2245

    Concernant les éléments sanitaires, il est mentionné seulement une manutention alors que par exemple pour la douche, une des parois est une paroi en carreaux de plâtre qu’il faudra casser et refaire. La plomberie n’est pas mentionnée alors qu’il faudra re raccorder les éléments. Rien non plus concernant les cloisons, leur isolant et leurs faïences. Rien pour l’évacuation des déchets ni la livraison des matériaux (difficile d’accès). Les prix au m2 sont en général d’un autre âge!
    Il est donc bien évident que l’expertise s’est réalisée dans des conditions absolument non adéquates ni valables (en visio..whatsapp) ne permettant pas une évaluation correcte des travaux à engager et que, par ailleurs les barèmes de prix ne correspondent pas du tout aux tarifs actuels.

    Ne figurent pas l’estimation :
    1. Protection du passage dans pièce à traverser pour atteindre la salle de bain (cuisine)
    2. Evacuation des matériaux détériorés et livraison sur place des nouveaux matériaux (Accès difficile)
    3. Démontage et remplacement d’une cloison derrière laquelle l’eau a ruisselé (Placoplatre + laine de roche + faïence)
    4. Démontage et remplacement du muret en carreau de plâtre de la douche (obligatoire pour démonter la cabine de douche et son receveur + le sol détrempé qui est dessous.
    5. Couche d’étanchéité à réaliser sous le carrelage.
    6. La reprise de la plomberie et des raccordements.

    La dégradation du sol continue, d’autre part que, à terme proche, cette salle de bain et le
    WC risquent de devenir inutilisables et donc la maison toute entière, puisqu’on ne peut pas y vivre sans salle d’eau ni WC.
    A prendre donc également en compte la perte de jouissance de cette maison par impossibilité d’y
    résider, non seulement pendant la période des travaux mais même avant si on intervient pas rapidement et avec tous les moyens requis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.